L'incubation

Incubation et ses problèmes.

CONTACT

 

4 823 octets

 

 

 

 

 

          Des vidéos sont placées sur ce site afin que vous puissiez découvrir cette belle volaille française, dirigez vous sur Menu, Blog, Liens... Partenaires     et Vidéos

 

Dans l’Encyclopédie ou Dictionnaire Raisonné des Sciences, des Arts et des Métiers(1751-1772), on trouve ces planches qui décrivent des couveuses.

L'art de faire naître des poussins du temps de nos arrières grands parents

 

Comment faire éclore les poussins

 

 Couveuse La Nationale

 

bekoto

 

         Nouvelles couveuses 100% françaises  >>>>  Couveuses sma 90 et sma180 France

 

 

 Couveuse sma coudelou

 

 

 

 

 

 

 

 

                                                                                                                       Couveuse mcl 1

 

Couveuse mcl

 

 

 

 

Les oeufs, concervés à 10-16°C, doivent être placés dans une pièce dont la température s'échelonne entre 21-25°C ; (12 heures minimum) avant d'être mis en couveuse!

 Oeufs de poules bourbonnaises disposés pour une mise en couvaison ; (ci dessous). SMA couveuse 60 oeufs.

Oeufs de poules bourbonnaises destinés à être placés en couveuse

                                                    

Températures lors des couvaisons : pour les poules de 37,8 à 38°.

A chaque début d'incubation, vérifier bien que votre thermomètre ne soit pas scindé. (mercure divisé).

Si cela se produisait la température serait fausse d'un ou plusieurs degrés et votre couvaison perdue. D'où l'utilité d'avoir toujours un thermomètre spécial couveuse de rechange.

D'importantes variations de température entre le jour et la nuit ou une température trop basse durant l'incubation peuvent causer des malformations ou un développement partiel de l'embryon. De même qu'une température trop élevée pendant l'incubation engendre une éclosion précose mais réduit les chances de survie des embryons.

De brèves baisses de température lors de la vérification du niveau de l'eau ou de l'inspection des oeufs n'affectent pas le développement des embryons ; en couvée naturelle la poule (glousse) se lève de temps en temps pendant plusieurs minutes pour s'alimenter et revient sur ses oeufs.

Humidité à l'incubation : pour les poules environ 45 à 50% en fonction de la grosseur des oeufs.

Humidité à l'éclosion : (début du béchage) 70 à 75%.

 

Du manière générale :

Suivre les instructions des fabriquants de couveuses et mode d'emploi.      >>   (chaque couveuse étant différente)

 

 

Couveuse et oeufs bourbonnais placés à l'intérieur de celle-ci. (système de retournement semi automatique)

Oeufs de volailles bourbonnaises en incubation, retournement des plateaux semi automatique

                                                                          

 

 

 

 

Causes et remèdes dans le développement embryonnaire.

Développement d'un embryon

 

 

Développement de l'embryon

 

 

 

 Appellation et termes d'un embryon

 

 

 

Le mirage est une méthode qui permet d'ausculté l'intérieur d'un oeuf en le plaçant entre l'oeil et une source de lumière intense. Cette méthode permet alors de distinguer les oeufs non fécondés et les retirer de la couveuse.

 

Tout œuf fécondé, correctement incubé, donne naissance au jour de l'éclosion à un poussin qui possède deux systèmes respiratoires, deux systèmes digestifs et un "outil" supplémentaire, le bec.


L'une des raisons de cet équipement étrange est que le poussin doit éclore par lui-même, car il doit sortir de l'œuf grâce à ses propres forces ; il se doit de prendre soin lui-même de sa propre respiration et de son alimentation personnelle qu'il ne peut employer lors de sa sortie de l'œuf, les mêmes systèmes qu'il employait lorsqu'il était à l'intérieur de sa coquille.

 

Le renforcement du bec constitue un instrument très spécialisé, employé à briser la coquille lorsque le poussin tourne dans l'œuf ne pouvant être employé à autre chose. Ce petit couteau à coquille se développe peu à peu sur l'extrémité de la mandibule supérieure de façon à ce que le poussin puisse casser la coquille en élevant brusquement la mandibule supérieure comme s'il ouvrait le bec. Lorsque le poussin est sorti de sa coquille, son couteau à coquille a rempli son office tombant ensuite en un ou deux jours.


 
Un autre point intéressant à étudier, au moment de l'éclosion, ce sont ses deux systèmes respiratoires que le poussin possède.

Le premier système est constitué par un réseau de fins vaisseaux sanguins qui tapisse entièrement la coquille relié au poussin par deux artères et une veine. Ce système respiratoire est appelé "allantoïde" fournissant l'oxygène au poussin se trouvant encore dans sa coquille l'empêchant de respirer l'air par ses poumons. Deux systèmes respiratoires : extérieur à son corps et un autre intérieur.


Lorsque le poussin casse d'abord la chambre à air, il commence à prendre l'oxygène dans ses poumons se procurant ainsi de l'oxygène à deux sources. Il continu à le faire jusqu'à ce qu'il casse la coquille dure extérieure et que l'air passe enfin dans l'œuf. C'est cet air qui dessèche alors son système respiratoire intérieur. A partir de cet instant, le poussin doit prendre son oxygène par ses poumons. L'allantoïde, ou premier système de ravitaillement en oxygène, est abandonné à l'intérieur de la coquille lors de l'éclosion du poussin.

 
 Il reçoit donc son oxygène dans ses poumons (mais il y a une période de quelques heures, au cours du processus d'éclosion, pendant laquelle les deux systèmes fonctionnent parfaitement conjointement).


Le poussin, au moment de son éclosion, possède également deux systèmes digestifs.
Lorsque l'embryon commence à se développer, il doit se nourrir du jaune ou vitellus et blanc de l'œuf . C'est pourquoi l'une des premières choses que fait l'embryon est de "tisser" un réseau de veines à la surface du jaune. Ces veines sont appelées veines vitellines et leur objet est de collecter la nourriture, c'est à dire l'alimentation de l'embryon.


 Le poussin n'a pas encore développé ses organes digestifs. Il se crée aux extrémités des veines vitellines une membrane qui, littéralement, "digère l'oeuf" avant que celui-ci passe dans les veines. Cette membrane digestive s'étend à l'intérieur du jaune en plis appelés septa lui donnant une grande surface d'absorption et de digestion. Cette membrane digestive, située entre les matériaux alimentaires du jaune et les veines, fonctionne donc comme un système digestif temporaire, depuis le moment où l'embryon commence à se développer. En fin (21 jours)  le poussin sortant est épuisé son jaune d'œuf alimentaire a été englobé dans son corps avant l'éclosion.



L'autre système digestif est celui qui peut fournir de la nourriture par l'intermédiaire du bec.


Le système digestif vitellin doit être épuisé avant que le système du bec, du jabot, du gésier commence à être employé. Lorsque le premier système est abandonné, le second processus peut alors commencer.



Si le système digestif vitellin fonctionne correctement, le poussin ne mangera pas car il n'a aucun appétit, ni aucun désir de manger ; mais si ce processus ne fonctionne pas, le jaune nourricier peut encore être présent et le poussin n'est plus nourri, il aura faim et voudra manger. Le poussin pourrait probablement mourrir de troubles gastriques dus au fait que le second système digestif (bec, jabot,etc..), ne soit pas encore parfaitement élaboré jusqu'à épuisement du jaune.


 

 Mire oeuf



Il existe dans le commerce, des mire-oeufs perfectionnés permettant de mirer les oeufs dans les casiers.

Tout oeuf frais doit être miré avant l'incubation. On supprime ceux qui présentent à l'intérieur, soit un corps sombre soit une ombre douteuse (corps étrangers), soit une poche d'air (oeuf trop vieux).

On doit mirer les oeufs de poule au 5eme et au 14eme jour de l'incubation.

Ici oeuf clair, le développement embryonnaire n'a pu débuté convenablement. C'est en fait l'image qui apparaît à "l'échographie" qui correspond le plus à cette notion de vide ou de clarté.

Oeuf clair

 

 

 

Mirage des oeufs placés en couveuse

 

Eclosion artificielle des poussins

 

 

 

Des vaisseaux témoignent d'un développement embryonnaire.

 

Développemnt d'un embryon, des vaisseaux sanguins l'attestent

 Embryon se développant

 

Les oeufs sont mirés ceux contenant un embryon place s dans les paniers d e closion les oeufs clairs e carte sSortie des poussins à terme 21ème jour

En couvaison naturelle , la poule bourbonnaise se révèle une excellente mère , protégeant ses petits , les nourrissant de façon exemplaire!

Poule bourbonnaise et ses poussins.

 

 

 couveuses

Commentaires (2)

1. dcrid57 (site web) 23/09/2018

Bonsoir, oui cette race de France est une très bonne couveuse à l'âge de 3 ans

2. Franck 22/09/2018

Bonjour,
est elle excellente couveuse ?

Merci

Ajouter un commentaire
 

Date de dernière mise à jour : 05/01/2018